«

»

Jan 20

Les résultats du concours 2011

La D2T (direction du développement technologique) d’Inria a organisé en 2011 un concours de développement logiciel pour les étudiants BAC+5 (écoles ou masters) ayant comme objectif de renforcer la renommée de l’institut après de ces populations, à terme de faciliter le recrutement des IJD et également de soutenir les approches logiciels libres en soutenant le projet d’un étudiant. Le lauréat sera salarié d’Inria pendant 12 mois pour développer le projet qu’il a proposé au jury. Derrière lui, 3 autres étudiants ont été mis à l’honneur mais n’ont eu le droit qu’à un lot de consolation.

Gabriel Cardoso, lauréat du concours Boost your code 2011

Gabriel Cardoso

Né en août 1987, d’origine Uruguayenne par son père, producteur de spectacles, et Américano-suédoise par sa mère, Gabriel baigne dès son plus jeune âge dans la salsa, le latin jazz et d’autres musiques latines. Après quatre années de batterie, il se lance dans la musique assistée par ordinateur et les compositions instrumentales.

Son bac scientifique en poche, Gabriel entreprend des études supérieures en licence en Arts et Technologies option Matériaux Sonores et Enregistrement du Son, mais rapidement les mathématiques lui manquent et il se réoriente en licence de Mathématique puis d’Informatique à l’université Denis Diderot Paris 7.

Gabriel se découvre alors un goût prononcé pour les langages et les paradigmes de programmation, il aime travailler avec des langages fonctionnels comme Scala ou Ocaml. Il a développé Oclosure (projet Ocsigen), binding Ocaml de la bibliothèque Javascript Google Closure à l’aide du compilateur de Ocaml vers Javascript.

Gabriel a remporté le concours Boost your code organisé par Inria grâce son projet CLAW (Cloud Audio Workstation), une station de travail audio (DAW, Digital Audio Workstation) tourné vers la création musicale collaborative. Cette plateforme offrira la possibilité de participer à un projet en ajoutant des pistes audio, en les organisant et en y apportant des modifications, de faire des commentaires et des suggestions, en un mot de contribuer à un projet de création musicale collaboratif.

CLAW n’a pas pour but de remplacer l’environnement logiciel familier des musiciens mais  plutôt de leur fournir un outil facile à prendre en main et doté de toutes les fonctions nécessaires pour travailler à distance sur une maquette commune. Côté client la plateforme ne nécessitera qu’un simple navigateur et proposera des outils d’import/export de projets musicaux dans les formats classiques : Cubase, Ableton Live, Logic.

Aussitôt la plateforme opérationnelle, Gabriel a déjà prévu de s’engager dans une deuxième étape consistant à créer, à développer et à animer un réseau social pour développer l’usage collaboratif de CLAW qui sera assimilable à bien des égards à une Forge musicale (versionning, etc.)

A l’issue de son stage de fin d’études en octobre prochain, Gabriel rejoindra l’institut pour se consacrer durant un an à son projet qui lui permettra de booster son code en conjuguant ses deux passions : la création musicale et le développement informatique.

Les autres finalistes de Boost your code 2011

Ilias Bakouch
Né en mars 1988 Ilyas termine un Master 2 en ingénierie des systèmes distribués à l’ENSIEG, Université Paris Est Créteil Val de Marne. Passionné de logiciel libre, Ilyas est membre de la communauté Ubuntu Marocaine. Face à la pauvreté croissante il a eu l’idée de développer Donativa, un site de dons d’objets à destination des associations locales d’aide aux personnes démunies. Le développement de son projet étant à un stade déjà très avancé, les membres du Jury de Boost your code, un concours organisé par l’INRIA, ont proposé à Ilyas de lui faire rencontrer le responsable du développement des TIC (technologie de l’information et de la communication) pour l’Ile de France afin qu’il puisse trouver un soutien pour assurer la promotion de son service, déjà fonctionnel.

Amélie Gyrard
Amélie est née en mai 1987 et elle achève actuellement son master 2 en informatique à l’Université de Nice Sophia Antipolis. Passionnée par le web sémantique, elle a soumis le projet GiftForYou qui vise à développer un site web de suggestion de cadeaux en fonction des goûts d’une personne collectés et traités à partir de grandes collections de données.  Ce projet a permis à Amélie d’être retenue parmi les finalistes du concours Boost your code organisé par l’INRIA. Sa passion pour le web sémantique a décidé certains membres du Jury à lui présenter des directeurs de thèse potentiels pour lui proposer de prolonger son Master 2 par un Doctorat.

Benoît Rouxel
Né en octobre 1988, Benoît arrive à la fin de la formation d’ingénieur en informatique qu’il prépare à l’ENSIBS (Ecole Nationale Supérieur d’Ingénieur de Bretagne-Sud) à Vannes. Benoît est passionné par tout ce qui touche aux mobiles et il a notamment développé des applications iPhone et iPad en exploitant les données des accéléromètres. Le projet PS-WAN qu’il a soumis sur l’échange de données entre mobiles via des réseaux wifi ad hoc lui a valu de faire partie des finalistes du concours Boost your code organisé par l’INRIA. Benoît est rentré en Bretagne avec sa tablette graphique sous Android qui va lui permettre de mettre ses idées en pratique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ six = 10

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>