Café In (5 avril) : Vers un modèle de synapse excitatrice

 
 Café In le 5 avril de 13h à 14h, Cafétaria, salle extension, présenté par Romain Veltz (MathNeuro)
Résumé : Les neurones dans le cortex, thalamus… communiquent en grande partie par le biais de connections appelées synapses chimiques. Ce sont de véritables usines biochimiques. Leur état interne évolue au gré des activités des neurones situés en amont et en aval de la synapse: c’est ce qu’on appelle la plasticité synaptique. Ainsi, l’activité du réseau de neurones modifie les connections, ces modifications changent alors l’activité des neurones…
Le consensus actuel est que la plasticité synaptique constitue un mécanisme à la base de notre mémoire et de nos capacités d’apprentissage. Elle a été modélisée récemment mais à un niveau phénoménologique. Il est ainsi assez difficile de lier les variables internes de ces modèles à la biophysique des synapses et donc de faire des prédictions, par example dans des conditions pathologiques.
Dans cet exposé, je ferai un rappel de la structure de la synapse excitatrice, je présenterai les notions de potentiation et de dépression synaptique et j’introduirai un nouveau modèle (stochastique) de synapse qui reproduit des expériences récentes de plasticité synaptique. Enfin, je discuterai de questions ouvertes quant à la dynamique des synapses. Il s’agit d’un travail en cours (partenariat avec une biologiste de l’IPMC, H. Marie) pour lequel un nouveau doctorant vient d’être recruté sur un financement UCA.
La présentation est disponible ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.