Category: c@fé-in

Café In (23 octobre) : L’horloge circadienne, le cycle cellulaire et leurs interactions

Café In le 23 octobre de 13h à 14h, Cafétaria, salle extension, présenté par Madalena Chaves (Biocore)

Le cycle cellulaire et l’horloge circadienne sont à la base du développement et de la croissance des cellules mammaliennes. La perturbation de l’horloge circadienne est reconnue comme un facteur de risque pour le développement de maladies malignes, tandis que la dérégulation du cycle cellulaire est une caractéristique des cellules cancéreuses. Une meilleure compréhension des liens entre ces deux modules et de leur couplage au niveau biologique est alors essentielle.

Mais, pour le moment, de nombreuses questions restent sans réponse : quels sont les points d’interaction entre les deux oscillateurs ? L’horloge est-elle un contrôleur ou est-elle également contrôlée par d’autres systèmes?

La modélisation et l’analyse mathématiques peuvent-elles aider à répondre à ces questions? Venez voir quelques exemples et nouvelles approches pour traiter ces questions.

13h : accueil avec café, thé

13h05-13h55 : présentation et discussion.

Lien Permanent pour cet article : https://project.inria.fr/mastic/cafe-in-23-octobre-lhorloge-circadienne-le-cycle-cellulaire-et-leurs-interactions/

Café In (8 juin) : Emotions et argumentation dans les débats: hypothèses et évaluation empirique

8 juin, 13h-14h, salle Cafétéria Extension, présenté par Serena Villata (Wimmics) : présentation en français

 

Argumentation is a mechanism to support different forms of reasoning such as decision making and persuasion and always cast under the light of critical thinking. In the latest years, several computational approaches to argumentation have been proposed to detect conflicting information, take the best decision with respect to the available knowledge, and update our own beliefs when new information arrives. The common point of all these approaches is that they assume a purely rational behavior of the involved actors, be them humans or artificial agents. However, this is not the case as humans are proved to behave differently, mixing rational and emotional attitudes to guide their actions. Some works have claimed that there exists a strong connection between the argumentation process and the emotions felt by people involved in such process. We advocate a complementary, descriptive and experimental method, based on the collection of emotional data about the way human reasoners handle emotions during debate interactions. Across different debates, people’s argumentation in plain English is correlated with the emotions automatically detected from the participants, their engagement in the debate, and the mental workload required to debate. Results show several correlations among emotions, engagement and mental workload with respect to the argumentation elements. For instance, when two opposite opinions are conflicting, this is reflected in a negative way on the debaters’ emotions. Beside their theoretical value for validating and inspiring computational argumentation theory, these results have applied value for developing artificial agents meant to argue with human users or to assist users in the management of debates.

 

13h : accueil avec café, thé

13h05-13h55 : présentation et discussion.

Pour continuer :

Lien Permanent pour cet article : https://project.inria.fr/mastic/cafe-in-8-juin-emotions-et-argumentation-dans-les-debats-hypotheses-et-evaluation-empirique/

Café In (11 mai) : La question de la durabilité des technologies de calcul et de télécommunication

11 mai, 13h-14h, salle Cafétéria Extension, présenté par José Halloy (LIED, Univ. Paris-Diderot)

Les technologies de calcul et de télécommunication sont basées sur l’électronique qui est construite à partir de matériaux semi-conducteurs. L’omniprésence de l’électronique dans notre vie quotidienne est due à des améliorations techniques extraordinaires qui, au cours des soixante dernières années, ont multiplié par des milliards certaines propriétés clés de ces équipements. Ces gains d’échelle inouïs, équivalent à passer de la taille d’une montagne à celle d’une bactérie, sont sans doute sans précédents dans l’histoire des technologies. L’extrapolation pour les années qui viennent de ces progrès techniques semble atteindre des limites. L’amélioration des technologies actuelles dépend du dépassement de certaines limites physiques connues et de faire de nouvelles découvertes en physique.

En termes d’énergie et de matériaux, les technologies électroniques actuelles ne sont pas durables à long terme. Les tensions sur les consommations d’énergie et de matière auront lieu au cours de ce siècle. Il existe un besoin croissant et pressant de réinventer comment nous construisons des systèmes électroniques, y compris des ordinateurs et des robots, afin de les rendre durables. De nombreuses incertitudes persistent, ce qui rend difficile une stratégie prospective. Cette question est également étroitement liée à celles du changement climatique et de la transition énergétique. Compte tenu du temps nécessaire au développement scientifique et technologique, cela signifie que les recherches nécessaires pour développer des solutions alternatives doivent être entreprises le plus tôt possible et de manière intensive.

 

Pour continuer le Café In :

Lien Permanent pour cet article : https://project.inria.fr/mastic/cafe-in-11-mai-la-question-de-la-durabilite-des-technologies-de-calcul-et-de-telecommunication/

Café In (3 avril) : Apprentissage automatique sur les bases de données biomédicales pour améliorer la compréhension des maladies neurodégénératives

3 avril, 13h-14h, salle Cafétéria Extension, présenté par Marco Lorenzi

 

L’application des méthodes d’apprentissage automatique aux grandes bases de données biomédicales disponibles aujourd’hui offre une formidable opportunité pour nous aider à améliorer la compréhension des pathologies comme la maladie d’Alzheimer, ainsi que pour une meilleure identification et quantification des pathologies chez les individus. Cependant un effort important est nécessaire en modélisation et en développement d’approches statistiques pour analyser conjointement des données très hétérogènes, complexes, et en très haute dimension (de milliers à millions d’attributs). De plus, l’accès aux bases de données cliniques pose souvent aux chercheurs des contraintes importantes, à cause des restrictions d’accès et de la confidentialité des données qui ne peuvent être déplacées ni partagées hors des centres cliniques.          

Ces défis demandent le développement de techniques astucieuses pour l’exploitation maximale des données, inspiré par les avancements les plus récents en science de données et en biostatistique .

Dans cet exposé j’illustrerai comment développer des stratégies combinant l’apprentissage statistique aux connaissances biologiques, pour identifier des sites génétiques associés à l’atrophie du cerveau dans la maladie d’Alzheimer, et pour développer nouvelles hypothèses sur les mécanismes biologiques de la pathologie.

 

13h : accueil avec café, thé

13h05-13h55 : présentation et discussion.

 

Pour continuer le Café In :

Lien Permanent pour cet article : https://project.inria.fr/mastic/cafe-in-3-avril-apprentissage-automatique-sur-les-bases-de-donnees-biomedicales-pour-ameliorer-la-comprehension-des-maladies-neurodegeneratives/

Café-in (26 janvier): Pédalage assisté par stimulation électro-fonctionnelle – Participation à la compétition Cybathlon

26 janvier, 13h-14h, salle Cafétéria Extension, présenté par Christine Azevedo-Coste:

affiche_cybathlon-cafein-2017-janvierL’équipe CAMIN a préparé pendant 18 mois un pilote, paraplégique depuis 20 ans, pour une participation à la première édition de la compétition internationale des technologies d’assistances, le Cybathlon. L’objectif était de participer à l’épreuve de vélo propulsé grâce à la force produite par les muscles des jambes sous stimulation électrique.
Cet évènement a permis à l’équipe de mettre en application ses travaux de recherche dans un contexte très contraint. La collaboration avec le centre de rééducation fonctionnelle COS Divio de Dijon a permis de créer une dynamique autour du pilote et de suivre la progression de ses performances et l’impact sur sa qualité de vie.
Cette présentation s’attachera à décrire les différentes étapes du projet, les résultats obtenus et les perspectives qui s’offrent désormais.

13h : accueil avec café, thé et petits gâteaux.

13h05-13h55 : présentation et discussion.

 

Pour continuer le Café In :

  • La page du projet FREEwheels (avec notamment des vidéos de la course de Jérôme Parents)
  • Les slides de Christine Azevedo-Coste

Lien Permanent pour cet article : https://project.inria.fr/mastic/cafe-in-26-janvier-pedalage-assiste-par-stimulation-electro-fonctionnelle-participation-a-la-competition-cybathlon/

Café-in (12 décembre): Les processus socio-cognitifs impliqués dans les stéréotypes.

12 décembre, 13h-14h, salle Cafétéria Extension, présenté par Idriss Tellier,
Psychologue cognitiviste (Laboratoire de Psychologie Cognitive, Aix-Marseille), médiatrice scientifique pour les Petits Débrouillards PACA:

cafe-in-2016-12-tellierTandis que le sexe désigne les différences biologiques entre les femmes et les hommes, le genre quant à lui est un concept bien plus large… Il désigne les différences non biologiques entre les deux sexes, c’est-à-dire les différences sociales, culturelles, psychologiques, économiques, politiques, etc.
Contrairement à ce que diffuse les médias grand public, il n’y a pas de « théorie du genre » en sciences sociales, seulement des travaux expliquant comment les stéréotypes genrés, fortement ancrés dans le cerveau des femmes et des hommes influencent négativement les performances, notamment celles des femmes en milieu scientifique…
Il ne sera donc pas question ici d’études/débats sur les identités sexuelles binaires ou non binaires mais d’études/débats sur les processus socio-cognitifs impliqués dans les stéréotypes genrés. Nous verrons comment ces stéréotypes peuvent s’insinuer dans nos esprit et impacter nos performances, contribuant ainsi au maintien des inégalités sociétales entre femmes et hommes.

 

mots_clefs_1et213h : accueil avec café, thé et petits gâteaux.

13h05-13h55 : présentation et discussion.

Lien Permanent pour cet article : https://project.inria.fr/mastic/cafe-in-12-decembre-les-processus-socio-cognitifs-impliques-dans-les-stereotypes/

Café-in (10 novembre): Comprendre les phénomènes d’effondrement de sociétés. Quel avenir pour la nôtre ?

10 novembre, 13h-14h, salle Cafétéria Extension, présenté par Emmanuel Prados:

cafe-in-2016-11-prados-ext Crise financière, crise de la dette, crise économique, crise monétaire, crise politique, crise démocratique, crises sociales, crises environnementales, crise des réfugiés, tensions géopolitiques etc. Cette accumulation de « crises » peut poser question.
Avons nous à faire à une succession ou combinaison passagère de crises liée à une redistribution globale des cartes ou cela est-il dû à des phénomènes encore plus profonds comme un effondrement de société ?
Si, l’idée même d’un tel effondrement a toujours été un peu taboue et son évocation dans le débat public souvent dénigrée, nous pensons qu’il peut être aujourd’hui fondé, voire clairvoyant de le reconsidérer.
De façon, donc, à mieux appréhender ces phénomènes et de les rendre plus palpables, nous nous appuierons tout d’abord sur des analyses scientifiques qui décrivent les mécanismes en jeu. Nous aborderons ensuite des études historiques qui rendent ces phénomènes plus vraisemblables, plus plausibles.
Nous nous interrogerons après sur la situation actuelle de notre société contemporaine. Vérifie t-elle les caractéristiques pouvant engendrer un effondrement ?
Les choses sont-elles inéluctables ? Devons nous et pouvons nous agir ?

13h : accueil avec café, thé et petits gâteaux.

13h05-13h55 : présentation et discussion.

Liens complémentaires :

Lien Permanent pour cet article : https://project.inria.fr/mastic/cafe-in-10-novembre-comprendre-les-phenomenes-deffondrement-de-societes-quel-avenir-pour-la-notre/

Café-in (6 octobre): L’éthique dans la robotique et les systèmes embarqués

6 octobre, 13h-14h, salle Euler violet, proposé par les correspondants locaux du Coerle et présenté par Jean-Pierre Merlet :

cafe_in_2016_09_merlet_ethique_robotique_webSi des avancées incontestables de nombreuses technologies laissent envisager des possibles, il faudrait néammoins ne pas tomber dans l’enthousiasme naïf ni dans la tromperie ou le «bluff technologique» sur ce que seront ces possibles dans les faits. Toutefois il est incontestable qu’il y a des possibles mais qu’ils posent des problèmes d’éthique et de choix pour nos societés. Dans cet exposé on donnera principalement des exemples de possible et on examinera les questionnements qu’ils posent sur notre vie quotidienne et sur la place de la recherche vis à vis de ces interrogations.

La détection d’activités : utile mais éthique ?

Des capteurs très discrets permettent d’avoir une bonne idée des activités d’une personne, parfois à son insu.
Ce genre de renseignements présente un fort intérêt pour la communauté médicale. Mais qui est propriétaire des données, où sont-elles stockées, comment et par qui peuvent-elles être exploitées ?

 

13h : accueil avec café, thé et petits gâteaux.

13h05-13h55 : présentation et discussion.

Lien Permanent pour cet article : https://project.inria.fr/mastic/cafe-in-6-octobre-lethique-dans-la-robotique-et-les-systemes-embarques/

Café-in (2 juin): Transition numérique et effondrement écologique : quel monde d’après ?

2 juin 2016, 13h-14h, salle Annexe Cafétéria, par Alexandre Monnin

SAM_affiche_cafe_in_2016_06_Monnin_SmartcitiesLes travaux du GIEC ont souligné les enjeux du réchauffement climatique et fourni les données qui ont amené les chefs d’Etats du monde entier à adopter un accord sur la climat lors de la COP21. Parallèlement, les sciences de la terre ont proposé depuis quelques années la notion d' »Anthropocène » pour distinguer une nouvelle époque géologique marquée par les conséquences de l’activité humaine industrielle. Or le numérique est aujourd’hui le principal pourvoyeur de futurs (ce que nous projetons) : des smart cities aux interfaces cerveaux-machine, des Big Data aux révolutions promises par la Blockchain [auxquelles nous-mêmes nous intéressons… !] en passant par l’Internet ou le Web des objets et les véhicules autonomes, ce sont nos villes, nos corps, nos organisations sociales (monnaie, assurance, états…), nos objets et nos modes de déplacement qui ont vocation à subir de profondes transformations sous l’impulsion des innovation promises.<\em>
A la multiplication des futurs ouverts par les chercheurs et les innovateurs, l’avenir (ce qui nous arrive) semble cependant opposer un scénario en contradiction avec la plupart des projections. Comment, dès lors, concilier ces futurs que la recherche et l’innovation nous conduisent à explorer et un avenir synonyme de finitude, de frugalité voire d’effondrement ? Quel positionnement les chercheurs qui inventent le monde numérique doivent-ils adopter, dès maintenant, pour anticiper et faire advenir l’inévitable transition vers ce monde d’après ?

13h : accueil avec café, thé et petits gâteaux.

13h05-13h55 : présentation et discussion.

Transparents de la présentation.

Lien Permanent pour cet article : https://project.inria.fr/mastic/cafe-in-2-juin-transition-numerique-et-effondrement-ecologique-quel-monde-dapres/

Café-in (25 avril): Protéines et machines macro-moléculaires

SAM_affiche_cafe_in_2016_04_cazals_molecules25 avril 2016, 13h-14h, salle Annexe Cafétéria, par Frédéric Cazals

L’étude des éléments physiques constitutifs du vivant a de tout temps obsédé le penseur, mais force est de  constater que la science peine à produire des modèles quantitatifs expliquant au niveau moléculaire des phénomènes aussi communs que ceux dont nous faisons l’expérience permanente (cognition, métabolisme, réponse immunitaire, etc). 

Nous essayerons dans ce cafe-In de comprendre pourquoi, au gré d’un périple qui permettra de découvrir la bioinformatique structurale, discipline hybride combinant dans un équilibre inaltérable la biologie, la physique, la chimie, la biophysique, les mathématiques appliquées et l’algorithmique.

A titre d’illustration, on s’intéressera aux virus et à leur mécanismes diaboliques d’action et d’évitement des défenses immunitaires.

 

13h : accueil avec café, thé et petits gâteaux.

13h05-13h55 : présentation et discussion.

Lien Permanent pour cet article : https://project.inria.fr/mastic/cafe-in-25-avril-proteines-et-machines-macro-moleculaires-de-democrite-et-lucrece-aux-modeles-numeriques/