Présentation

L’équipe | Matériel | Soumettre un projet | Tarification

Opérée par l’unité/projet Empenn (ex-VisAGeS) U1228 Inserm-Inria de l’IRISA, la plateforme Neurinfo est un partenariat entre l’Université de Rennes 1, Inria, le CNRS, le CHU de Rennes et le CLCC de Rennes. Elle s’inscrit dans le contexte de l’imagerie humaine in-vivo pour la recherche clinique et de la « neuro-informatique ». Elle contribue, au moyen d’équipements informatiques et technologiques, à une meilleure connaissance du fonctionnement du cerveau humain normal et pathologique. Ses objectifs concernent :

  1. la recherche sur les bases de données et leurs capteurs, comme l’imagerie par résonance magnétique (IRM) ou l’électro-encéphalographie (EEG),
  2. la recherche sur les outils, comme les logiciels d’analyse d’images cérébrales, ou encore les outils de gestion et de partage des données d’imagerie.

Depuis 2009, la plateforme Neurinfo offre ainsi des ressources d’acquisition, de gestion et de traitement d’images pour le développement et la valorisation d’activités de recherche clinique, méthodologique et technologique. Elle est ouverte à une large communauté d’utilisateurs, médicaux ou scientifique, au niveau régional, national et international.

Neurinfo est localisée sur 2 sites : les équipements d’imagerie sont situés au sein du service de radiologie du CHU de Rennes, à l’hôpital Pontchaillou tandis que les équipements de neuro-informatique sont hébergés au centre IRISA/Inria-Rennes Bretagne Atlantique sur le campus de Beaulieu.

Une équipe d’ingénieur.e.s de recherche accompagne les utilisateurs dans leurs projets de recherche clinique et/ou méthodologique, de la mise au point de l’étude jusqu’à l’exploitation des résultats.

Neurinfo promeut la recherche clinique translationnelle. Les projets qui y sont menés naissent d’une question clinique et sont portés par la collaboration entre trois disciplines : acquisition des images, exploitation et gestion des données d’imagerie.

En 2018, 72 projets ont eu cours sur la plateforme Neurinfo. 

Financement et labelisations

Historiquement, la plateforme Neurinfo a été mise en place en 2009 dans le cadre du projet de Contrat de Projet Etat Région 2007-2014 « Imagerie Fonctionnelle – PIMATGI » porté par l’Inserm, entre

  • l’Université de Rennes 1, agissant également au nom de l’Inserm,
  • le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Rennes,
  • Inria (centre Inria Rennes – Bretagne Atlantique),
  • le Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC).

Dans le cadre de ce CPER, Neurinfo a bénéficié pour son financement du soutien de l’Union Européenne au travers du FEDER (889 k€), de l’État (665 k€), du Conseil Régional de Bretagne (833 k€), du Conseil Général d’Ille-et-Vilaine (200 k€), de Rennes Métropole (420 k€), d’Inria (800 k€) et de l’Inserm (100 k€).

En 2018, Neurinfo a renouvellé son imageur IRM pour un nouvel IRM 3T Prisma de Siemens à la pointe de la technologie. Ce nouvel IRM d’une valeur de 1,975 M€, autofinancé à hauteur de 60% par la plateforme, a reçu le soutien de l’Université de Rennes 1 (94 k€), d’ Inria (170 k€), du GIS IBISA (100k€), de la Région Bretagne (250 k€) et de Rennes Métropole (200 k€).

La plateforme Neurinfo a intégré le groupement d’intérêt scientifique (GIS) en 2012. Biogenouest est un réseau interrégional de plateformes technologiques en sciences du vivant et de l’environnement. Il fédère plus de 30 plateformes technologiques ainsi que 70 unités de recherche du Grand Ouest (Bretagne et Pays de Loire).

De plus, en 2015, la plateforme Neurinfo a obtenu le label « en émergence » du GIS IBiSA, réseau national des plateformes de recherche en sciences du vivant. Depuis 2016, Neurinfo est labellisé IBISA.

Thèmes de recherche

Dans le domaine médical

Les investigations et expérimentations concernent essentiellement l’imagerie médicale et plus particulièrement les neurosciences cliniques, au premier plan pour la recherche sur les outils et les pathologies neurologiques. Parmi celles-ci, peuvent être cités la sclérose en plaques, mais aussi l’épilepsie, la chirurgie des lésions cérébrales (de la fusion des images diagnostiques à la prise en charge chirurgicale), la neuro oncologie et l’imagerie radiothérapique (de la fusion des images diagnostiques à la prise en charge chirurgicale) ou encore les maladies neuro dégénératives, développementales et psychiatriques ou enfin la prise en charge du handicap dans les pathologies neurologiques. Des ouvertures à d’autres domaines cliniques utilisant l’imagerie IRM et PET sont aussi envisagées dans une moindre mesure (imagerie thoracique et abdominale, oncologie, …).

Dans le domaine de la neuro-informatique

Les thèmes de recherche développés grâce à la plateforme dans le domaine de la neuroinformatique (i.e., la contribution de l’informatique à la connaissance du fonctionnement du cerveau humain) portent sur :

  1. La recherche sur les bases de données et leurs capteurs, par exemple, les capteurs d’imagerie cérébrale comme l’imagerie par résonnance magnétique (IRM).
  2. La recherche sur les outils, tels que les logiciels d’analyse des images cérébrales, les outils informatisés d’analyse et de modélisation de l’anatomie et du fonctionnement du système nerveux humain, les outils d’exploration et de représentation du système nerveux, les outils de gestion et d’intégration des ressources en imagerie cérébrale.
  3. La recherche sur les modèles comme par exemple la simulation des fonctions du système nerveux, la modélisation, le partage et la mise en commun de ces modèles et des ressources associées afin de mieux les confronter aux observations réalisées par les capteurs et ainsi les valider.